mardi 23 mars 2010

Toutou devient possible...

Bon..."Travailler plus pour gagner plus", c'est pas possible vu que du travaille-plus, il n'y en a plus.
Aller chercher la croissance avec les dents, c'est plus possible parce que la croissance, elle a eu peur et elle est partie en Chine et les dents ne sont quand même pas si longues.
Les traîtres de gauche qui sont devenus de droite, si ça se trouve, dans pas longtemps, il pourraient faire de très convenables traîtres de droite. Déjà que l'ouverture, ça fait courant d'air et ça enrhume la majorité...
Le front nazional qui était "mort", grâce à une habile récupération de son électorat, ben, il est plus mort du tout.
Dire des tas de conneries comme, que le chômage va baisser le mois prochain, il vaut mieux éviter, quelqu'un pourrait s'apercevoir très vite que c'est pas vrai, ( les gens ont une mémoire de poisson rouge, mais quand même ).

Sinon, Rama Yade est vraiment très jolie, on ne peut pas dire que le bilan soit totalement négatif.

lundi 22 mars 2010

La sélection naturelle...

"Si ce sont les girafes à longs cous qui ont survécues parce qu'elles avaient des gégènes à longs cous qui leur permettaient de boulotter les feuilles les plus hautes, comment expliquer que le président de la république Française ? " Jean-Pierre Darwin ( traduction approximative ) J'avais peur que ce lundi soit différent des autres lundi, à cause que le peuple des abstentionnistes allait encore exprimer son enthousiasme en défilant dans les rues la bave aux lèvres, le couteau entre les dents et le poing levé, en criant "et un et deux et trois zéro !" mais, ouf, il n'en est rien, car qui ne dit rien peut vouloir dire à peu près n'importe quoi, même le contraire. Donc ouf, ce matin, tout est comme avant. Monsieur le président de Carla Bruni a bien entendu ceux qui se sont clairement exprimés et aussi ceux qui ne se sont clairement pas exprimés et il a compris le message des Français qui n'avaient rien à dire. Attention, ça ne compte pas, car beaucoup de Français qui n'avaient rien à dire ne sont pas allés voter et donc, le résultat des Français qui n'avaient rien à dire en votant ne compte pas vraiment, si j'ai bien compris Xavier Bertrand. Donc, la prochaine fois, si on veut dire quelque chose, le mieux, c'est de se taire bien fort. Si un jour, des types qui nous prennent si joyeusement pour des cons se retrouvaient à la tête de l'état, on pourrait se demander, si par hasard, on ne serait pas aussi cons qu'ils le pensent. Oh, mince ! Je viens de me rendre compte qu'en fait, ils sont à la tête de l'état ! Je me demande qui a bien pu les y mettre... C'est pas vous quand même ?


Dessins perdus...

"On a beau être un pur esprit, de temps en temps, il faut quand même ranger sa chambre."
Schopenhauer

C'est ce que j'ai fait en ce beau dimanche pluvieux, un peu de "spéléo-logis" dans les piles de bouquins qui traînent et c'est comme ça que je suis retombé sur "Plus jamais ÇA ! 100 crayons pour effacer la marée noire" (éditions de la SEPT). C'était à l'époque où je participais volontier à ces trucs qui permettent à un dessinateur de montrer qu'il est un brave type concerné et tout et tout, en travaillant sans être payé.
Là, c'était après je ne sais plus quel naufrage de pétrolier sur les côtes Bretonnes et j'avais fais une illustration.
Les bénéfices du livre devaient être versés à l'association des communes sinistrées et 100 dessinateurs ont livré un dessin .
Je ne sais pas si je suis le seul, mais je n'ai jamais vu revenir l'original de mon illustration qui s'est "perdu".
Peut-être qu'une personne qui l'aura retrouvé passera un jour sur ce blog...
Chez Glénat, ils ont aussi "perdu" la couverture du "gardien des ténèbres", ( c'est fou ce qu'on peu perdre nos dessins ! ), ça c'est plus ennuyeux car j'aime bien garder les couvertures de mes albums, si quelqu'un la voit passer quelque part, ou être mise en vente, qu'il me contacte ! )



jeudi 18 mars 2010

La moustache facteur d'intégration... ( Hommage à Jean Ferrat )

Il faut reconnaître que la moustache, c'est bien pour faire chanteur à moustache. Brassens, Ferrat, freddy Mercury...Des vrais chanteurs à moustaches, il n'en reste plus beaucoup et c'est pas avec la clique de mal rasés style Vincent Delerme que ça va revenir. C'est pas pour dire que c'était mieux avant, mais quand même.
Le chanteur à moustache, il avait quelque chose en plus... Je veux dire en plus de la moustache, c'est qu'il était français !
Sauf Freddy Mercury qui était anglaise.
( Freddy Mercury, c'était un nom de scène, en fait il s'appellait Alfred Tanenbaum, comme tous les chanteurs à moustaches ).
Si tu veux être un peu pris au sérieux quand tu chantes "Le gorille", tu ne peux pas t'appeller Georges Tanenbaum, c'est évident, donc il vaut mieux porter une moustache et changer de nom.
En tous cas, ces chanteurs de l'ancien temps, ils ont une qualité que j'apprécie particulièrement, c'est qu'ils sont morts. Pas comme certains, qui sont Suisses ou malades et dont on arrive pas à se débarrasser.
Je fais le malin pour cacher mon chagrin, mais c'est vrai que je préfère quand même Bob Dylan.
( Bob Dylan qui s'appelle en réalité Robert Tanenbaum ! )
En fait, j'ai vachement écouté Jean Ferrat quand j'étais petit et je lui dois certainement, ( en plus de cette curieuse obsession pour les pilosités nasales ), une certaine idée de la justice, de la France et de la lutte des classes, qui m'effraie moi même.
Mon père adorait Jean Ferrat et ma mère Georges Brassens, alors même si je trouve que souvent, les orchestrations des chansons de Ferrat sont à chier, il fait partie de ma "mémoire collective" du temps où la France sentait le pot au feu, pas le Mac Donald. ( dont le vrai nom est Marcel Tanenbaum, bien entendu ! )
Simone Veil, qui n'est pas un chanteur à moustache, mais qui s'appelle quand même Simone Tanenbaum, va rentrer à l'Académie Française plus vite que Georges, Jean, Léo ou Charles, parce qu'elle est de droite et qu'elle n'a jamais dit "putain de toi" ou " c'est avec les jeunes imbéciles qu'on fait les vieux cons" dans ses chansons. Comme tous les gens de gauche, c'est la femme de droite que je préfère, même si je suis certain qu'elle aurait été plus jolie sans son chignon. Simone Veil, tout le monde la respecte grave et elle peut bien rentrer à l'Académie, c'est trop cool pour la langue Française d'avoir une si grande écrivaine.
Bon, à part "le journal d'Anne frank" et son projet de loi contre l'avortement, je ne vois pas bien quel grand livre elle a pu écrire, mais c'est déjà pas mal et c'est sans aucun doute un manque de culture de droite de ma part.
Ah, on me dit que ce n'est pas Simone Veil qui a écrit "le journal d'Anne Frank", mais une certaine Anne Tanenbaum, don't act, ( comme disait Shakespeare ! )
Simone Veil entre à l'académie Française et elle fait graver son numéro de déportée sur la poignée de son épée d'Académicienne.
Il ne nous appartient pas de juger si c'est de très bon goût.
Jean Ferrat Mercury







mardi 16 mars 2010

Que la montagne est belle...

Il faut bien le constater, la mort de Jean Ferrat a complètement occulté le premier tour des régionnales. C'est même étonnant qu'il y ait eu un si fort taux de participation, presque 47 % des inscrits, vous imaginez s'il y avait eu en plus tous les communistes qui sont restés chez eux à écouter des disques de Ferrat en sanglotant ? Un incroyable engouement pour la vie politique française qui laisse présager d'un très fort taux de participation pour le deuxième tour, ( si avec un peu de bol, ça ne tombe pas en même temps que la mort de Johnny Hallyday !) Personnellement, je suis allé voter car je n'ai appris la mort du chanteur à moustaches que le lendemain en écoutant les commentaires des petites marionnettes médiatiques. c'est le seul plaisir qui reste en démocratie pouêt-pouêt, le spectacle comique qui suit le scrutin. Si les abstentionnistes, ( ne pas confondre avec les abstensionnistes : qui ne se prononcent pas sur la politique de l'état d'Israël ), ne sont pas séduits par la qualité du débat politique d'entre deux tours, c'est à désespérer de la démocratie pouêt-pouêt ! Non, je pense que le message, cette fois, est bien passé. Les gens importants dans une élection, ceux qui comptent, ce sont ceux qui ne participent pas au scrutin. C'est ceux-là qui expriment le plus d'intérêt pour la démocratie pouêt-pouêt, en montrant clairement qu'ils préfèrent Jean Ferrat. Il me semble qu'ils auront compris que tout le monde les a compris et entendus, même s'ils n'ont rien dit. À mon avis, il ne fait pas de doute que les abstentionnistes vont massivement voter au second tour, tellement ils sont devenus des acteurs du débat démocratique . Ceux qui m'inquiètent, ce sont les imbéciles qui sont allés voter et qui perçoivent bien, au travers des commentaires, que ça ne compte pas vraiment, vu qu' il y a eu un très fort taux de Jean-Ferratistes. Ceux là, ils risquent de ne pas aller voter dimanche prochain pour qu'on prenne enfin en compte l'importante force qu'ils representent quand ils ne s'expriment pas. Tout ça est très logique, mais c'est vrai que c'est compliqué, la démocratie pouêt-pouêt ! Il est pourtant évident que lorsqu'il y a beaucoup de crétins qui votent, comme aux présidentielles de 2007, c'est un crétin qui gagne. Il est donc plutôt rassurant, en démocratie pouêt-pouêt, que ceux qui n'y comprennent rien, ou qui s'en foutent, ou qui pensent que ça ne sert à rien, ne votent pas. La démocratie, a plus à y gagner qu'à y perdre.

vendredi 12 mars 2010

Ainsi font font font...

Je ne reçois pas que des messages de Svetlana ou de Nicolas Rouvière, j'ai aussi des copains qui m'envoient des photos de Nicolito et Carlita, les petites marionnettes bien connues.
J'ai un problème psychologique. Depuis le 7 mai 2007, je fais un déni de présidence, comme un qui ne ne voudrait pas admettre qu'une telle chose puisse pousser à l'intérieure de sa France.
Je fais tout pour ne pas le voir, mais il arrive tout de même à atteindre mes yeux, mes oreilles et ma conscience.
Sa voix me fait l'effet d'une craie crissant sur un tableau noir et sa gestuelle grotesque est plus effrayante encore que ces discours à la con.
Et toutes ces photos incroyables...Ce petit bonhomme sur la pointe des pieds, sur un petit tabouret, avec des chaussures aux talons aussi hauts que celles de Patrick Juvet, c'est le président de la république Française ?
Dites moi que ce sont des images truquées, dites moi que je vais me réveiller !


Pigeon vole...

Amis des ondes et des fibres, il faut se méfier de tout, même de la méfiance. Suite à la NofzeW 357, je viens de recevoir une explication inattendue que voici :
Le Nicolas Rouvière existe bien, c¹est un dauphylactérien, mais l¹arnaque est réelle : des zigs se sont emparés de sa messagerie, de ses carnets d¹adresse et ont envoyé ce message à ses ³amis², le naïf qui répond pour savoir comment aider (puisque le gars existe bien) se fait alors donner une adresse où verser les pépettes, pendant que le dit Nicolas ne peut rien écrire à ses amis pour les mettre en garde : la messagerie est bloquée. L¹arnaque est assez sophistiquée. Je ne sais pas où en est l¹histoire à présent. Moi, ce qui m¹a mis la puce à l¹oreille c¹est que je l¹avais vu la veille et donc je lui ai téléphonéŠ
( Une petite précision : Un "dauphylactérien" n'est pas, comme on pourrait le penser, un dauphin collectionneur de timbres sur le lait, ou un extraterrestre habitant une planète lointaine, mais un membre d'une association à l'origine des Éditions Mosquito, c'est la raison pour laquelle mon adresse figurait dans le carnet de Nicolas Rouvière, le VRAI !)
Donc, c'est encore plus rigolo...Heu, je veux dire tragique, bien sûr !
Voilà donc, que grâce à toutes ces merveilles technologiques, on peut maintenant se faire voler son carnet d'adresses et ses amis. On vit vraiment une époque formidable !

jeudi 11 mars 2010

Prenez moi pour un con, j'adore ça...

Ah, le progrès technologique, quelle belle chose. Tous ces gens qui communiquent entre eux dans un élan fraternel, c'est beau comme une chanson d'Enrico Macias. Il y avait déjà Svetlana, qui voulait "faire connaissance avec moi dans Internet", j'ai maintenant un nouvel ami, qui s'appelle Nicolas Rouvière. C'est bien ma veine, pour une fois que je me fais un copain sur Internet, il est coincé en Angleterre et il a besoin d'argent ! Mon nouvel ami, il va droit au but, comme l'Olympique de Marseille, comme il sait que c'est quand on a des ennuis qu'on peut compter ses vrais amis, il commence directement notre relation en me demandant de l'argent, c'est plus sûr. Voilà une amitié qui démarre sous les meilleurs auspices, non ? ( auspices, présages tirés du comportement du vol des oiseaux, en particulier des pigeons ! )

De : Nicolas Rouvière Date : Fri, 5 Mar 2010 00:59:05 +0000 (GMT) À : nicolas rouviere : J'ai besoin de votre réponse rapide Je suis actuellement en angleterre pour un programme et je suis vraiment dans le pétrin. J'ai été agressé en revenant à l'hôtel... ils m'ont pris mon porte-monnaie contenant tous mes papiers et presque tout mon argent, ainsi que mon téléphone portable. Le problème c'est que la direction de l'hôtel va garder mon passeport jusqu'à ce que je puisse payer la facture de la chambre qui s'élève à 1,150 €. J'ai franchement besoin d'aide pour rembourser et j'apprécierais vraiment n'importe quel montant que tu pourra envoyer pour m'aider. Je promet de rembourser dès que je suis rentré... Essai de me donner une réponse le plus vite possible pour que je sache si je peux compter sur toi ou pas. Si tu peux faire quelque chose pour moi je te serais toujours infiniment reconnaissant. N. Rouvière

vendredi 5 mars 2010

Le démocratie ...

La démocratie consiste à voter pour celui qui a les plus grandes oreilles.
Depuis de Gaulle, c'est une constante chez les Français, il est de bon ton de choisir le moins pire, ou celui qui a une belle voix, ou qui aime les pommes...
C'est le problème quand, dans un système, c'est au peuple de choisir son maître.
Le peuple qui prouve à longueur de temps qu'il est un con, n'est peut-être pas le plus qualifié pour savoir ce qui est bon pour lui.
Le peuple pense que la démocratie, c'est bien, parce que c'est démocratique. Vous voyez bien que c'est un con, le peuple !
On lui a dit que comme ça, il aurait le pouvoir. C'est toi qui décides coco, tu choisis, tu es "souverain".
Le peuple est "souverain", il met son petit bulletin dans l'urne en ayant entendu trois conneries bien enrobées à la télé et c'est un petit arriviste inculte qui devient président des petits arrivistes incultes, ça ne manque pas de logique, il faut le reconnaître.
C'est la démocratie.
Le seul avantage de la démocratie de droit télévisuel sur la monarchie de droit divin, c'est que pendant cinq ans, tu attends gentiment la prochaine Tartufferie en supportant l'insupportable au lieu de faire la révolution.
Il y a toujours une élite bourgeoise au pouvoir, une aristocratie bien établie, qui évolue dans un monde parallèle et que le système fait prospérer sans vergogne, car ce pouvoir est au dessus des lois, ( qu'il établit d'ailleurs le plus souvent en fonction des intérêts de sa classe sociale, pour ne pas dire de sa famille ). Il y a toujours une élite arrogante issue d'une classe dominante pour dominer le peuple, mais comme "le peuple souverain" vit dans l'illusion de l'avoir choisie, il est quand même content.
C'est la démocratie.
Tout en bas, le peuple qui est un con, mais tout de même un con observateur, reproduit à sa petite échelle un système qui récompense les moins vertueux et entretient la division, le ressentiment, la haine, la honte et le désespoir pour les moins habiles.
C'est la démocratie.
Et c'est tout ce que nous avons sous la main pour le moment.

mardi 2 mars 2010

La France des catastrophiques...

Force est de constater que l'eau, ça mouille.
On est surpris à chaque fois, mais c'est une certitude, le bord de mer, c'est souvent plus mouillé sur les bords que le bord de la montagne. En fait, si on veut être sûr de ne pas être ennuyé par l'eau qui mouille, le mieux, c'est de faire construire sa résidence balnéaire en Auvergne ou dans le Jura.
La vraie question, c'est : La nature déchaînée a t-elle une intention esthétique ?
Si l'on en juge par les images d'affreux pavillons à la décoration intérieure plus que douteuse ravagés par les flots impétueux, la réponse est oui. Mettez vous à la place de l'océan Atlantique, c'est tentant.
Je sais bien que ça doit être triste de mourir noyé, et aussi de survivre à son petit intérieur, mais quand même, c'était pas la frime totale, juste avant, la maison à deux pas de la plage ?
Le littoral Français est massacré par tous ces cons qui veulent avoir les pieds dans l'eau dans leur petites choses hideuses, et bien voilà, ils n'ont jamais été aussi près de la mer, c'est génial !
C'est pas poli de comparer les malheurs, mais à côté des tremblements de terre Haïtien et Chilien, un peu d'eau sur le canapé en cuir que va rembourser l'assurance, alors que personne ne t'as forcé à l' installer sous le niveau de la mer, ça fait catastrophe de petits bourgeois.
Un des endroits le plus catastrophique s'appelle "La faute sur mer", ne me dites pas que c'est le hasard ?
Et tout à coup, ma bonne conscience de gauche qui lisait par dessus mon épaule me dit :
" T'avais pas dit que tu n'étais qu'Amour et compassion dans tes bonnes résolutions de 2010 ? "
Mince, elle a raison. Vite un colis pour les catastrophés Français de la tempête qui a un nom de bagnole de chez Citroën !
Une tempête qui a un nom de bagnole, des pavillons en carton mouillé, Philippe de Villiers avec des lunettes noires le soir sur France 3, c'est quand même pas que de ma faute si j'ai du mou dans la compassion !
Nous, dans le Gers, notre tempête de catastrophe, elle s'appellait Klaus. C'est pas tellement plus joli, mais au moins, c'est Allemand.