vendredi 28 novembre 2014

Recette du canard à l'orage un vendredi noir


A l'occasion de la fête de la peur de la disparition du livre et des lecteurs, venez nombreux au Salon du Livre Jeunesse de Montre-œil où je ne serai pas ce week-end car je n'aime pas les livres, je n'aime pas les salons et je n'aime pas les jeunes.
Des lecteurs, il y en encore plein, le problème c'est qu'ils sont cons comme des bicyclettes sans roues, bientôt ils achèteront des livres de tweets, des encyclopédies de wiki-sms, des torche-culs de Trierweiler... car c'est définitivement la bêtise qui à gagné.
Dans l'immémorial combat pour les idées, c'est la bêtise qui sort vainqueuse !
Tout ça pour ça ? Voltaire, Rousseau, Hugo... pour que les français se ruent sur la fange, éteignons vite le siècle des lumières, ça attire les mystiques !
Aujourd'hui, partout des pubs pour le "black friday"... mais c'est ce siècle qui est un vendredi noir. 
Que penser de toute cette médiocrité ? "Qu'ils crèvent" comme dirait le professeur Choron !





mercredi 19 novembre 2014

Los glandados


Il est tout de même paradoxal que pour bien glander, il faut avoir un travail à faire.
Ne rien branler quand tu es au chômage, c’est à la portée de n’importe quel imbécile, ça ne nécessite pas d’aptitude particulière et ça n’a rien de révolutionnaire, même si c’est écologique.
 Il y a une chose que j’aime beaucoup, c’est quand je repère quelqu’un qui fait semblant de travailler, ( regardez bien autour de vous, je suis certain qu’il y en a ), l’ingéniosité et l’application que mettent certaines personnes à ne pas laisser voir qu’elles ne foutent rien, c’est une sorte de détournement du travail. C’est un travail qui ne produit rien, une activité pour de faux, c’est assez subversif, finalement, dans un monde qui ne jure que par la productivité et la sainte croissance.
C’est peut-être la forme la plus élaborée de contestation.


vendredi 14 novembre 2014

Extraterrestres venez nombreux ! Buffet à volonté.


Bon sang ! Mais qu'est-ce que foutent les Aliens ?
Y a des petits robots qui crapahutent sur des comètes comme qui rigole au fin fond du vide et toujours pas d'extraterrestres pour venir envahir la Terre avec des soucoupes comme dans Mars Attack.
C'est presque décevant. Si ça se trouve, les Aliens, c'est nous !
Ou bien, ils sont déjà là et il y en a un caché dans Alain Juppé ! ( il a un drôle d'air je trouve )
Le retour d'Alain Juppé, c'est sympa, ça nous rajeunit, c'est rassurant, ça veut dire que même si tu as fait la preuve pendant des années de ton incompétence, tu peux toujours faire celui qui est un vieux singe super cool. Quel dommage que Raymond Barre soit mort.
Dites, les amis, avec le petit robot et le retour d'Alien Juppé, vous n'avez pas le sentiment qu'on vous bourre le mou ?

Nota bene : "comme qui rigole" et "bourrer le mou" sont deux expressions françaises intemporelles et intraduisibles en Martien.





lundi 10 novembre 2014

Vais-je un jour manquer d'idée pour le titre ?


Le mal de dos, on ne sait pas d'où ça vient. C'est un truc qui existe depuis la nuit des temps mais aucun médecin ne sait comment réparer le dos. Alors, si j'étais vous, parce que nul doute que vous souffrez du maldedo, j'essaierais le truc de Georges Henri coin-coin : les bras tendus comme un mort-vivant en disant CHABADA !
Si ça marche, envoyez vos chèques à l'adresse habituelle.




samedi 8 novembre 2014

Dur de la feuille d'automne...


Il faut bien que "l'été indien" finisse à un moment donné, sinon on pourrait croire que tout va bien !
Youpi youpi ! Voici l'automne et son doux parfum de putréfaction. 


jeudi 6 novembre 2014

Moi, camembert...


Franchement, j'aimerais bien avoir un tracteur.
On devrait tous avoir un tracteur, c'est super pratique pour faire comprendre qu'on est pas content. Les écologistes, qui sont des imbéciles, ils n'ont même pas compris ça !
Il y en a marre, de ces gros cons d'écologistes qui voudraient empêcher tout le monde de polluer, qu'ils aillent faire ça chez eux, sur la planète verte, mais pas chez nous, sur la planète bleue pétrole.


vendredi 31 octobre 2014

Spécial hygiène rieuse


Oui, et bien moi, j'ai une tête trop grosse pour pouvoir mettre un gant de toilette, mais l'hiver, j'aime beaucoup porter le tea-cosy ( couvre théière ). Il y en a un qui me va très bien.



dimanche 19 octobre 2014

Popo poche et Captain Galaxy poche

 Bientôt dans toutes les bonnes librairies et chez votre marchand de journaux !



Enfin, le temps de dessiner les 200 pages de chaque numéro, les jeux les charades, les blagues et les devinettes...

jeudi 16 octobre 2014

Association d'idées à la con


Marie Dubois est morte, ça m'a fait penser que j'aimais beaucoup Marie Laforêt et que je suis vachement en retard pour couper mon bois pour l'hiver. 
"Avec été indien : homme blanc pas penser que hiver sera rude !"
On ne devrait jamais nous annoncer que les gens sont morts. Marie Dubois, je la vois toujours comme la jeune résistante dont Bourvil est amoureux dans "la grande vadrouille" et puis voilà qu'elle est morte et au fond, ça ne change pas grand chose pour moi, sauf que maintenant je vais penser à une veille dame malade de la sclérose en plaque en coupant mon bois au lieu de chanter du Marie Laforêt !
C'est comme Diana Rigg dont j'étais amoureux quand j'avais 12 ans. Des amis communs m'ont proposé un jour de la rencontrer, elle habite dans le Gers. J'ose pas, j'ai peur que Emma Peel ne me reconnaisse pas, avec tout ce temps qui a passé depuis "chapeau melon et bottes de cuir".