lundi 30 mai 2016

L'anglais facile


"Je croyais que le burn out c'est quand on a les couilles qui dépassent du slip !"
( Arthur Schopenhauer )

— Hello les otages !
Ça ne vous turlupine pas que personne ne réclame de rançon pour vous récupérer ?

— Vous n'êtes pas otages, vous êtes esclaves.

— Mais à qui tu parles ?

— Ah ! mais ta gueule toi ! 





samedi 28 mai 2016

offrande



La tradition du cadeau se perd dans la nuit des temps. Du pot de vin au dessous de table en passant par la pendule Louis XV. Que faire de toutes ces choses qui nous sont offertes quand on est insensible à la corruption ?
Ni Robespierre, ni Elliot Ness ( qui soit dit en passant avait une tête de cul avec sa raie au milieu ), n'ont jamais accepté le moindre pourboire ou le plus insignifiant collier de nouilles.

La société institutionnalise des rites destinés à faire croire que les gens s'aiment en les obligeant à s'offrir des cadeaux à intervalles réguliers et cycliques, afin qu'en retour, écrasé de reconnaissance ou de culpabilité, tout un chacun se rende à son tour dans un magasin de cadeaux merdiques pour acheter des choses hideuses et sans aucune utilité, qui décoreront les intérieurs insipides de ses commensaux.

Sans parler des inepties telles que "la fêtes des voisins" organisée au profit des vendeurs de cacahuètes !

Homme libre toujours tu chériras ta mère !
Même Charles Baudelaire, qui préférait l'océan, appelait sa maman le dimanche pour lui souhaiter une bonne fêtes. Comme quoi, les poètes maudits ont aussi leurs faiblesses.
Mais non, je n'ai rien contre la tendresse, mais bordel, un peu de discernement ne nuirait pas !

Appel : Venez tous participer au grand rassemblement "La nuit je dors" en restant chez vous, le 31 mai 2016 au soir, à la place qui vous convient.
Révolutionnaires à la mie de pain bienvenus aussi dans leurs lits. 
On commencera la soirée par une heure de méditation sur notre situation dans le cosmos, pour enchaîner par une bonne nuit de sommeil à l'issue de laquelle chacun des manifestants sera au moins bien reposé.
Les plus virulents pourront brûler leurs toasts dans le grille pain en criant Amor ô Va Che !
(Ou No passaram ou Libertad o muerte, ou gardarem lou larzac...)


vendredi 27 mai 2016

Les races à viande, plus on les connaît, plus on les aime


Sans filet, complètement sans filet dit-elle.

La publicité existe toujours, j'ai découvert ça en voulant savoir si, par hasard, quelque chose d'intéressant ne se serait pas passé dans la nuit.
"Les races à viande, plus on les connaît, plus on les aime"
Inutile de dire que j'ai immédiatement adopté un bœuf. 

On a voulu nous faire boire du lait qui est "notre ami pour la vie". Je trouvais déjà ça un peu louche d'être ami avec une bouteille de lait, mais je dois avouer que depuis que j'ai arrêté le lait, j'aime moins les vaches.

Sans transition : football

Cantona que la moue à offrir en partage
( c'est le titre de mon article de Libération )
Faire la moue : Montrer ostensiblement son mécontentement, son désappointement.

(Cantona que la haine à offrir en partage, ça faisait un peu grandiloquent pour une marionnette des guignols).

Pour Cantona, avoir un nom trop français, c'est suspect de racisme.

Cantona est un con. Ceux qui ont eu l'impression qu'il était plus intelligent qu'un autre footballeur se sont juste laissé berner par ses allures de matador surréaliste. Cantona, c'est le café du commerce qui croit être Spinoza, une grande gueule avec du poil autour.

Les races à viande, plus je les connais plus j'aime la pelouse.



  

mercredi 25 mai 2016

Riz onze un peu


Quand l'orage gronde, c'est mieux si tu as été bien sage

Lao-tseu






Solitaires solidaires


      Manifestation pour la solitude :
     1 manifestant selon l'organisateur 
     0 selon la police

500 % de consommation en + (de carburant) : les mecs remplissent le coffre de la bagnole ou quoi ?
Avez-vous pensé à stocker du sucre et de la farine ?

La chienlit : ahhh ! ça faisait longtemps qu'on avait plus entendu un con prononcer ce mot "la chienlit". Ils se tenaient prêts, ils se tapissaient dans l'ombre, ils se tapissaient de rire les bougres, c'était à celui qui serait le plus prompt à chienliser.
Un mec de droite, il a un orgasme quand il peut prononcer "c'est la chienlit".

Ils sont si aveugles, si sourds ou si cons ou bien c'est du second degré, du private joke Gaulliste ?







mardi 24 mai 2016

Des haricots autour du bivouac


Bonjour les copains, comment ça va ?

Vous avez donné vos gamètes ? On peut vous savez, c'est pour aider, c'est bien. Vous donnez vos gamètes, mais pas votre gas-oil surtout, le gas-oil c'est sacré.

Attention : c'est très riche en lipides,( à moins que ce ne soit le lait).
Des haricots au coin du feu du bivouac, quand on est cowboys, c'est convivial comme tout, mais ça fait péter.
Pas de haricots à Roland Garros : sinon c'est irrespirable et assez gênant pour le mec qui commente les balles de gauche à droite.
En parlant de balles de gauche : le PS "impacté" pour de vrai. 
Je tirerais bien des baffes aussi à tous ceux qui utilisent "impacté" pour de faux.
Poésie : "La pénurie d'essence va impacter la tonte de ma pelouse".
Wens :le plus grand poète du 21e siècle mais on s'en apercevra trop tard autour d'un bivouac de haricots. 

— Mais arrête de déconner ON EST EN GUERRE bordel !
— Non, mais attends, quand c'est la guerre on continue à faire du foot ?
— Mais à qui vous parlez tous les deux ?


lundi 23 mai 2016

Youpi !




Autre e-chien


Un point sur l'actu

L'extrême droite contre un ancien écologiste, comme il y a d'anciens poètes trafiquants d'armes.
La démocratie victime d'elle même. 
On dépouille, on dépouille et puis "SURPRISE !" the winner is le populisme !
Ou bien peut-être l'ancien trafiquant de chlorophylle, du coup l'Autruchie serait le premier pays avec un président écologiste ou presque.
Plus grave : il pleut sur Roland et il y a un français qui s'appelle Pouille ( il peut être rattrapé par la pression, il paraît )
France : plus de peur que du mal ( pour le moment )
Palmes : et toujours pas de tuba.
cannards palmés : toujours aussi pénibles dans leurs rituels ridicules à base de marches et de tapis, d'émotions sur-jouées et de messages politiques frelatés.


  





Le sens de la vie


Le sens de la vie pour un sportif, je veux dire !

Trouver de la dope et des putes aussi, mais c'est plus facile.

Bon, je n'ai pas été appelé par Didier Deschamps.
C'est comme ça, je ne serai pas à l'euro en short. 
Quand il y a une liste, c'est plus fort que moi, j'ai toujours le sentiment qu'on peut m'appeler.
Que ce soit au moment d'un remaniement ministériel ou l'annonce du lauréat du prix Goncourt, je tends l'oreille au cas ou j'entendrais mon nom.
La liste des 23 de Didier des rires et Deschamps, même gardien de but j'y suis pas !
Salaud de Didier Méchant, si ça se trouve c'est une question d'âge, c'est dégueulasse, je suis pas si vieux. 
Pour troisième gardien si les deux premiers gardiens meurent subitement, ça va !
Bon, il va y avoir un blessé ou deux avant le début, peut-être qu'il va m'appeler.
ou alors François Hollande pour remplacer Manuel Tango qui est un peu "soupe au lait".
Sinon un gars de vivrelec pour me vendre des trucs électriques...
quelqu'un va m'appeler, c'est sûr.