jeudi 13 novembre 2008

La fin des haricots, c’est quand y en a plus, mais souvent, y en a encore !

Face caméra, une grosse dame avec une prothèse en fer, (un caddy de supermarché), qui dit que maintenant, elle réfléchit avant d’acheter. J’aurais au moins vécu cette merveilleuse période de l’histoire de l’humanité, au cours de laquelle, subitement, une grosse dame avec un caddy de supermarché, s’est mise à réfléchir. À mon avis, ça vaut la chute du mur de Berlin. Ce matin, à l’école, j’ai vu aussi dans une voiture, les sièges habillés avec des gilets fluos, un jaune et un orange. Ça m’a fait pensé à Christo, qui emballe des trucs et des machins, ça m’a fait pensé aussi que je n’ai toujours pas acheté le gilet de sauvetage pour le cas où je passerais par dessus bord de ma voiture et c’est 135€ l’amende si je me fais attraper. J’ai repensé aussi à ce type, sur le bord de la route, en allant à Toulouse, qui faisait pipi sans son gilet de protection, c’est pas bien. C’était peut-être un rebelle, donc un gauchiste, donc un terroriste. Uriner sur la voie public, c’est interdit, mais sans gilet, c’est carrément de la provocation. D’un autre côté, s’il se fait happer par une voiture, ça fera un terroriste de moins, il faudrait savoir ce qu’on veut ! Sinon, il paraît que le gouvernement va surveiller les blogs pour le cas où il y aurait des enseignants rebelles terroristes gauchistes, (je mets des “mots clés” pour être enfin lu, même si c’est par Xavier Darcos, c’est déjà ça !), ça m’étonnerait que des fonctionnaires puissent être tout ça à la fois. Il paraît qu’on va bientôt rendre obligatoire le port du gilet fluo dans la cour de l’école, pour repérer facilement les rebelles terroristes gauchistes.

2 commentaires:

captain bothari a dit…

là c'est du très grand ...
surtout avec mr popo big bang !

merci i

bothar

bird a dit…

Je ne laisse pas systématiquement de message mais j'aime toujours autant le ton enjoué de ce blog.
La prochaine fois que je vais pousser un caddie au supermarché du coin, je n'oublie pas de revêtir un gilet jaune... pour réfléchir moi aussi.