mardi 6 décembre 2011

Alors là, bravo !

Avec tout l’argent que vous avez donné aux myopathes, ils sont devenus riches !
Et un myopathe riche, ça n’a plus goût à rien.
Alors que tout ce pognon aurait pu être versé pour un truc intéressant, un Wens-thon, par exemple, les Français préfèrent dilapider l’argent du ménage en bonté.
Quelle misère.
Cette année, moi aussi, j’ai participé au téléthon : 86.119.425 euros
J’ai pas donné tout ça, c’est le chiffre des promesses de dons.
J’adore ce principe des « promesses de dons », ça me rappelle les élections.
Non, moi, j’ai donné un tout petit chèque, mais je n’ai rien promis, parce que nous n’avons pas la télévision et donc, on ne peut pas promettre des sous à Michel Drucker.
C’est toujours Michel Drucker qui fait le téléthon ?
Peut-être pas.
Normalement, quand on est un type bien, on ne doit pas dire qu’on donne de l’argent à des trucs charitables, mais moi, comme je suis un sale con, j’ai le droit de m’en vanter, je suis cohérent, j’aime pas les gens.
À part mes lecteurs… Et là aussi, je suis cohérent, parce que ce que je n’aime pas, chez les gens, c’est qu’ils sont beaucoup. Et mes lecteurs, ils ne sont pas si nombreux qu’il soit nécessaire de les détester, ils sont à peu près aussi nombreux que les myopathes, mais moins bien organisés.
Quand je pense que vous préférez donner vos euros à des myopathes que vous ne connaissez même pas, alors que vous pourriez acheter avec, l’album d’un brave gars comme moi qui vous déteste, je ne comprends pas que vous soyez si compassionnels.
Franchement, c’est sympa d’aider une poignée de myopathes, mais si c’est pour laisser crever des milliers de bédépathes, c’est pas tellement juste non plus.
La prochaine fois que vous ferez une promesse de don au téléthon, promettez-moi de faire aussi une promesse de don au bédéthon.
Dans le même ordre d’idée, il y a la maison d’éditions « Les Requins Marteaux »  qui organise une grande vente aux enchères de dessins pour venir en soutient à leurs ennuis financiers.
Je n’aime pas quand un éditeur « indépendant » risque de disparaître, je sais bien que c’est moins émouvant qu’un myopathe, un requin marteau, mais ça a aussi le droit d’être sauvé, non ?
D’un autre côté, je me souviens qu’un jour, j’avais proposé un projet à ces trous du cul de Requins Marteaux et qu’ils n’avaient pas daigné répondre à un collègue dessinateur, alors, finalement, qu’ils crèvent.
Quand on réfléchit bien, on s’aperçoit que la solidarité à une cause, c’est tout de même très relatif.

Le Mr POPO du jour, sera publié dans le prochain JADE la revue de la BD moderne !
Il sera en couleur argent sur le quatrième de couverture et le voilà en couleurs pimpantes pour vous !
Comme c’est un Mr POPO à part, il n’a pas été fait dans le carnet et on pourra le voir dans le Wens Art Shop et l’acheter si on veut faire un don à un bédépathe tout en faisant une bonne affaire. Croyez-moi, vous allez regretter ma générosité dans quelques années, quand les originaux de Wens seront devenus une valeur-refuge !



3 commentaires:

A.DAN a dit…

Donner des sous à des requins???? A des mecs qui sont primés à Angoulême toutes les années bissextiles??? avec des trucs incompréhensibles? sans public? sans lecteurs? et qui font la concurrence à la vrai BD, celle aux traits bien tracés, propres, avec une bonne vieille narration à la Blake et Mortimer???? ... là je suis dubitatif (je n'ai pas dit éjaculateur précoce hein! il y a des enfants ici! non mais!).

;)

wens a dit…

Bon sang ! Mais tu es de plus en plus drôle toi !

A.DAN a dit…

J'espère que tu avais compris que je m'essayais à l'humour hein ? (ceci dit j'ai pas dit que j'y étais parvenu ... ;) ...).