mardi 13 octobre 2009

Lol...

C'était quoi, déjà, le slogan de campagne de monsieur Sarkozy ?
À cœur vaillant rien d'impossible ?
"Impossible n'est pas Français" ?
"C'est pas possible madame Michu" ?
Ah non, je me souviens, c'était "Ensemble tout devient possible !"
J'ai gardé les "professions de foi" de 2007, c'est trop de la bonne littérature, (qu'on ne fait pas avec des bons sentiments, comme le répète à l'envie monsieur Mitterrand Frédéric, sous entendu, mon livre c'est d'la balle !), il y avait aussi écrit "Le rêve français, c'est une France où la réussite est au service de la solidarité".
C'est beau, non ?
"Je vous propose une démocratie irréprochable", ça c'était pour la dernière page et il terminait bien sûr par : "Si je suis élu, je ne serai le président d'aucun clan, d'aucun parti, d'aucune idéologie. Je serai le président de tous les hommes et de toutes les femmes et de tous les hermaphrodites de bonne volonté. Je serai le président du peuple français, qui veut que notre pays change pour rester fidèle à son histoire et à ses valeurs."
C'est chouette, hein ?
Il doivent bien se marrer les gars qui écrivent ces trucs là, j'aimerais bien faire ça comme métier. Bien sûr, il faudrait que j'apprenne à élaguer un peu, (par exemple "...et tous les hermaphrodites", dans la version finale, ils vaut mieux l'enlever !).
Ce sont des textes humoristiques très subtils qui ne sont drôles que quelques années plus tard, pour moi c'est la forme la plus élaborée du second degrés.
Bravo monsieur Sarkozy !
Dernière minute, je viens d'entendre dans la voiture, grâce à la radio-diffusion française son nouveau sketch sur l'égalité des chances, décidément, je l'apprécie de plus en plus ce président, vous avez bien fait de voter pour lui lors de la dernière mascarade démocratique, je crois qu'il est encore meilleur que le précédent qui était déjà très drôle !
Je ne sais pas si la France est toujours le pays des droits de l'Homme, de la Femme et de l'Hermaphrodite, mais pour la rigolade et le fromage, on ne craint personne.

1 commentaire:

bird a dit…

En 2012, nous voterons pour le même président que nous aimons et ainsi, en 2017, nous pourrons voter pour son fils bien aimé. Nous vivons un moment fort de l'histoire de France, la naissance d'une dynastie !