samedi 22 juin 2013

Trafic d'influences



Je n'ai pas le sentiment d'être très influençable, je suis plutôt du genre tête de lard, mal embouché, orgueilleux. Ça m'aurait fait mal de copier un dessinateur de BD.
Pourtant j'ai farfouillé dans mes archives à l'occasion de cette immense rétrospective de mon œuvre qui  aura lieu au MOMA de New-York sur Loire à la fin du siècle, et je suis tombé sur des planches qui ressemblent à du Gotlib.
DU GOTLIB ! Genre Rubrique à Brac. Un truc que je n'ai plus relu depuis au moins 30 ans et qui me tombe des mains. Moi, l'esthète de l'art qui adore Bonnard, Picasso, Chagall… j'ai copié Gotlib !
Il y a trois types dont j'ai essayé le style quand j'étais gosse : Gotlib, Moebius et Fred. Si j'étais Gotlib, je prendrais des vitamines.
J'ai l'air méprisant pour Gotlib, mais je ne méprise personne, contrairement à ce que tout le monde crois.
J'ai du respect pour tous les dessinateurs, même ceux dont je n'aime pas le travail.
Dessinateur de BD, c'est une telle galère…Heu je veux dire un tel sacerdoce, que même les médiocres ont du mérite, ( je ne parle pas de Gotlib, là ! il faut que je précise, parce que j'ai des tournures de phrases un peu ambigües )
Et d'ailleurs, il n'y a dans cette corporation que de chouettes copains, à part peut-être : (choisissez en un que vous n'aimez pas ! ).............................. qui est un sale con. 
Quand on est dessinateur de BD, on ne peut pas vraiment dire trop qu'on aime pas untel ou unetelle, c'est plus facile de ramener toujours sa fraise  avec les fameuses influences à l'origine de la vocation. Les journalistes adorent.Ça fait une question pas trop compliquée et qui ne nécessite pas d'avoir lu les bouquins de l'auteur interviewé. 
Ceux qu'ils ont aimés, les zauteurs, ce sont toujours les mêmes et le trois quart du temps, ça se voit sur les planches comme le nez au milieu de la figure.
Rien qu'avec la production des sous-Moebius, je pourrais isoler mes combles sans problème !
En BD, la prime n'est pas à l'originalité, il vaut mieux donner au public un truc qu'il a déjà déjà dans l'œil. C'est ce qui fait que la Bande Dessinée a tendance à se nourrir d'elle même. si les "Maîtres" ont en général une certaine culture picturale, ce n'est bien souvent pas le cas de leurs clones.
Quand la BD s'inspire de la BD, elle ne produit que d'affreux rejetons atteints de consanguinité.
L'undergroundeux qui s'applique à dessiner bien crade, à la manière de Matt Konture est aussi chiant que le laborieux en train de copier la technique d'encrage de Giraud. 
C'est comme si un type s'inspirait de Louis de Funès pour devenir président de la république, ça ne ferait rire personne.
Mais, le vaste territoire de la création accueille généreusement toutes les écoles, qu'elles soient Franco-Belges ou Philosophico-Juives et, ceux dont les paires et les grands pères ont copié Franquin, et qui ont une âme de disciples, peuvent aujourd'hui copier Sfar.
Moi même, j'ai tout pompé à Geluck en faisant Mr POPO, mais comme un idiot, j'ai oublié l'essentiel : l'appeler Mr CHACHAT !




5 commentaires:

Michel Loiseau a dit…

J'ai toujours su que vous deviez tout à Greg et à Achille Talon. La cravate, le chapeau, les pensées profondes, tout y est. Il y a même un canard à partir de je ne sais plus quel album. Bon, vous avez rajouté les nouilles martiennes mais je présume que c'est faute d'avoir su copier Lefuneste.

wens a dit…

Oh bon sang ! C'est carrément la honte, mais c'est totalement vrai ! Je n'y avais jamais pensé, mais j'ai lu tous les Achille Talon et même Achille Talon Magazine, ( 6 numéros géniaux ! )
Maintenant que je suis démasqué, ça va être difficile de faire le mariolle, je dois TOUT à Greg, ainsi qu'aux autres !

A.DAN a dit…

Moi j'y décèle quand même pas mal de Riad Sattouf ... ok, je sors.

jcpol a dit…

Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis, mais les influences sont normales et même constructives. Le clonage, c'est autre chose.
quand je donnais des cours de bd, je disais aux môme d'aller au cinéma, aux exposé de peintures, de lire des romans, etc ... Tous ces mômes qui ne lisent que des mangas et qui reproduisent ça, c'est hideux.

Bon, àpart ça, en ce qui me concerne, j'ai toujours aimé Gotlib et le considère comme un grand bonhomme. Par contre je n'ai pas lu Sattouf, avec un nom pareil il fait du porno, non?
jc

wens a dit…

Bien sûr que Gotlib est un grand bonhomme, je l'ai adoré quand j'avais 15 ans, mais aujourd'hui, je n'arrive plus à le relire. Je peux relire Tintin indéfiniment, ou Philémon une fois par an, mais les trucs de Gotlib, aujourd'hui, ça ne me parle plus.
Quant à Riad Sattouf, je trouve nul ce qu'il fait dans Charlie Hebdo, mais je dois dire que j'aime bien certains de ces albums. Comme j'aime bien prononcer son nom, je le cite assez souvent, ( alors qu'il ne parle jamais de moi, ça doit être ça, la rançon du succès ! )