mercredi 3 juin 2015

Le nom de l'arroseur


Le vieux truc du changement d'identité, ça marche à tous les coups. 
Pourquoi s'en priver ?
Nous voilà donc avec un Parti Républicain, pour faire américain, et même, comme il faut innover dans le ridicule, un parti "Les Républicains" !
Si nous n'étions pas en France, pays des Lumières et de la loupiote du frigo, où les mots ont une origine et un sens, cette captation du mot "républicain" serait sans doute passé inaperçue et personne n'aurait essayé de mettre des bâtons dans les roues du petit agité du marigot pour tenter de l'empêcher de dissimuler ses turpitudes derrière un médicament générique. 
Je dois reconnaître que tout ce qui peut énerver Sarkozy m'est sympathique, mais c'est tout de même un peu mesquin.
Pendant qu'il fait joujou avec son dictionnaire de rimes et sa chanteuse amoureuse, il est moins dangereux que lorsqu'il se mêle de politique.
C'est bon, il ne reste plus aux socialistes qu'à déposer le nom "Les Démocrates" pour que nous soyons la grande nation moderne, ultra libérale et inconséquente que tous ces braves bourgeois décalés espèrent nous imposer.
(Je fais semblant de croire que ce n'est pas déjà le cas !)

3 commentaires:

Philippe Caza a dit…

On a aussi les ripoux-blicains et les repus-blicains…

wens a dit…

Ah ah ! j'aime bien les "repus-blicains", ça leur va très bien et ça inclus implicitement les reste !

wens a dit…

LE reste...

Maître Capello.