jeudi 8 septembre 2011

Comment c'est popossible ?

Le téléphone et moi, c’est tout un poème.
Je ne sais pas si c’est parce que j’ai choisi mon combiné parce qu’il était orange ( et pas cher, faut pas déconner, je ne vais pas investir dans la téléphonie, même fixe ! ), ou si c’est que je ne sais pas bien m’en servir, vu que la notice de 12 pages, je ne l’ai pas lue, mais ce qui est certain c’est que j’ai au moins un an de messages sur mon répondeur.
Bon, mettons six mois de messages, j’exagère toujours. Je pense que ceux qui avaient un truc important à me dire ont dû rappeler entre temps et je vais donc tout effacer d’un coup pour ne pas avoir de remords.
J’imagine que les écouter tous maintenant serait d’un pathétique achevé.
Je ne sais pas comment vous faites, vous autres, les gens, pour vous dépatouiller avec le monde moderne. Moi j’ai toujours l’impression d’être un type du XIXe siècle qui vient d’être décongelé dans un futur improbable. Et toutes ces choses ont l’air de tellement vous amuser alors qu’elle m’emmerdent furieusement.
Bien sûr, je me sers d’un ordinateur et de deux ou trois trucs pratiques comme le téléphone, la voiture automobile et l’électricité, mais franchement, je préfèrerais un cheval.
Ce qui m’étonne le plus, c’est tout le temps que passent mes temporains à regarder leurs téléphones, surtout les jeunes. 
Au cinéma, même pendant Harry Potter, à priori un film qui devrait les intéresser assez pour qu’ils oublient un peu leur fil à la patte, j’ai vu luire la petite lumière bleutée de plusieurs mobiles dans la rangée devant moi.
Je me suis demandé s’ils ne commentaient pas le film par sms. Ce qui serait quand même un vrai progrès car ça aurait au moins l’avantage de leur faire fermer leur gueule pendant la projection.


3 commentaires:

Pierrot a dit…

Un Mr Popo tous les jours c'est juste troooop bon !

wens a dit…

Ah bon ?

A.DAN a dit…

même ta cafetière date du siècle dernier ... (merde: j'ai la même).