mercredi 14 septembre 2011

Docteur House

Ces derniers temps, j’ai rencontré le corps médical et j’ai remarqué les ravages provoqués par le Dr House sur les médecins généralistes. Il y en a qui se la pètent cyniques et désinvoltes, genre : c’est la vie, il faut bien mourir Monsieur Wens, vous avez mal, quand j’appuie là ?
Peut-être que c’est juste du mauvais esprit de ma part, ou que c’est une coïncidence, mais je suis tombé coup sur coup sur deux blaireaux qui, me semble-t-il, se prenaient un peu pour le Dr Maison, ( mais il n’y avait pas toute l’équipe de diagnosticiennes sexy et des scanners en veux-tu en voilà et j’ai pas pu avoir de la Vicodine ! )
Pendant que je me tordais de douleur, à cause d’un truc qui s’était coincé, le Dr House farfouillait négligemment dans son cartable en disant que : « ah, ben zut alors, j’ai pas les bonnes aiguilles ! ». Dans d’autres circonstances,( par exemple si c’est quelqu’un d’autre qui souffre ), j’aurais trouvé ça très amusant.
Et puis, qu’est-ce que c’est que ces types qui ne ressemblent plus à des médecins. Avant, les docteurs étaient vieux et en costumes, maintenant, ils sont plus jeunes que moi et en blousons de cuir !
Je ne supporte pas un médecin qui fait le  mariole, je n’ai rien contre un peu d’humour, mais bizarrement, quand j’ai mal, je suis moins réceptif.
Et puis cet air mystérieux pour poser un diagnostic à deux balles, en en disant le moins possible, pour garder le suspens, bientôt, il faudra se retrouver après la coupure pub, pour savoir si on a chopé un rhume !
Sinon, mon généraliste référent, c’est une dame qui dit : «  bonjour, vous allez bien ? » quand on arrive, comme si on passait juste pour prendre de ses nouvelles, après, elle fait son travail sérieusement et elle aime bien raconter que c’est pas la joie d’être médecin aujourd’hui. J’ai cru comprendre que ses patients n'allaient pas très bien et c’est vrai que ça doit être chiant, de ne fréquenter que des gens qui sont toujours malades !


2 commentaires:

A.DAN a dit…

Ben, on me racontait une fois (le "une fois" ça fait très conte de fée: ça tombe bien, parskeu ce que j'ai à dire tient plus de la rumeur que du fait avéré), que dans je ne sais plus quel pays asiatique (la Chine?), les gens payent (ou payaient) les toubibs pour rester en bonne santé (en gros tu consultes qd t'es pas malade: on te fait la révision des 10 000, une vidange et vérif' de la pression des pneus). Par contre, tu raques pas qd tu y vas malade ... Si j'ai tout pigé (miracle!) si t'es malade c'est de la faute au doc. Alors? Conte de fée ou réalité? Hum? ... en fait tu t'en fous.

wens a dit…

Non, pas du tout, je ne m'en fous pas, tout ce qui arrive à pied par la Chine est fascinant ! ( vieille contrepèterie éculée ! )